NDA ou comment faire fuir les investisseurs !

Beaucoup d’entrepreneurs à la recherche de fonds commencent avec une idée fixe en tête : faire signer un NDA (non-disclosure agreement ou accord de non-divulgation dans la langue de Molière) à leurs leveurs ou investisseurs avant de partager leurs documents (BP, Pitch Deck…)). Fausse bonne idée ? On vous donne nos conseils sur le sujet !

Autant vous lâcher l’info tout de suite, rares sont les investisseurs qui acceptent de signer des NDA, quelque soit la qualité de votre projet. Petit tour des raisons pour ne pas s’en inquiéter :

1 Personne ne vous volera votre idée

Vous pouvez avoir la meilleure idée du monde (ou la pire d’ailleurs), ce n’est pas ce qui importe. Dans les faits, les investisseurs misent avant tout sur l’équipe qui porte le projet et sa capacité d’exécution, et non pas sur des idées. N’importe qui peut avoir une excellente idée, mais très peu peuvent la transformer en réussite entrepreneuriale.

Peut être que Mark Zuckerberg s’est inspiré de l’idée du réseau social d’une façon peu honnête, mais il a surtout eu l’ambition et la capacité de transformer cette idée en une incroyable réussite.

Dans les faits, une idée brillante peut éveiller l’investisseur, servir d’hameçon pour lui donner envie de vous rencontrer et d’en savoir plus sur votre projet, mais demander à faire signer un NDA n’envoie pas un bon signe et peut s’avérer contre productif.

2   Mettez toutes les chances de votre coté

Certains Business Angels reçoivent plus de 50 deals par semaine. Signer un NDA, pour eux, signifie s’engager avant même de connaître votre projet. Cela peut les contraindre à ne pas rencontrer d’autres dossiers proches du vôtre ou d’entrer en négociation avec d’autres startups. Quel intérêt pour un investisseur ?

Pour eux, c’est une perte de temps et une contrainte légale importante, autant dans ce cas se tourner vers un autre dossier qui n’imposera pas ce type de démarche !

Aussi, gardez à l’esprit qu’il y a (notamment en France) bien plus de startups en recherche de fonds que d’investisseurs qualifiés. Le process est donc déjà suffisamment sélectif pour ne pas y ajouter une barrière supplémentaire. Vous limiter aux seuls investisseurs volontaires pour signer un NDA ne vous laisse donc que très peu de chance de levée des fonds rapidement, et auprès de grands noms qui n’ont que l’embarras du choix.

3  Difficile de mettre un NDA à exécution

Le pouvoir d’un accord juridique que vous signerez dépendra de votre capacité à le faire respecter. Dans le cas d’un NDA, il s’agit d’être capable d’entamer des poursuites contre qui ne respectera pas les règles de confidentialité qui les engagent. Serez-vous prêt à prendre le risque financier et morale d’un litige le cas échéant et des longues poursuites judiciaires associées ? Probablement pas.

Surtout, si un investisseur fait “tourner” votre deck et qu’il choisir de ne pas vous le dire, il sera difficile de le tracker. D’autant que souvent ses intentions sont louables : avoir des retours, permettre à d’autres investisseurs de son cercle de co-investir… Plutôt que de vous concentrer sur la confidentialité de vos documents, on vous conseille plutôt de bien définir en amont quelles informations vous acceptez de partager.

Une exception cependant, lorsqu’un investisseur a dans son portefeuille un concurrent. En règle générale, ce sera une raison suffisante pour qu’ils décident de ne pas vous rencontrer. Prenez donc garde à éviter les rares investisseurs peu scrupuleux qui utiliseront votre BP ou votre pitch deck pour récolter des informations concurrentielles utiles à l’une des sociétés de leur portefeuille.

4   Restez concentré sur votre levée !

Durant votre levée, vous devez vous soucier d’une chose : attirer et rencontrer un maximum d’investisseurs qualifiés en un minimum de temps.

La levée de fonds est, à quelques exceptions près, un moment important mais pas toujours évident, et rencontrer les investisseurs est un défi en lui-même.

Votre startup est peut-être le prochain Facebook, mais, dans tous les cas, profitez de vos levées de fonds pour vous faire connaître et ayez confiance en votre projet ! C’est une belle opportunité pour réseauter et rencontrer, en plus d’investisseurs, des mentors et des soutiens.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Merci !